- Publicité -


Le peintre et graveur Claude Huart est décédé à l’âge de 91 ans

 

Claude Huart, maître de la gravure et fondateur de l’école des Beaux-Arts de Lorient est décédé à l’âge de 91 ans. Originaire du Nord où il avait fait ses études aux Beaux-Arts de Valenciennes, il était tombé amoureux de la Bretagne durant son service militaire.

Claude Huart, peintre et graveur nordiste de naissance et breton de cœur s’est éteint le 26 décembre 2022.
Né en 1931 à Vouët en Picardie, parti à Fresne suite à un déménagement familial, il fait son lycée et les Beaux-Arts dans la ville de Valenciennes. C’est au lycée qu’il découvre la gravure sur bois, grâce à l’un de ses professeurs.

En 1956, il réalise son service militaire à l’École Spéciale de Saint-Cyr Coëtquidan et découvre la Bretagne. C’est à ce moment-là qu’il tombe amoureux de ces paysages et commence à les peindre et les graver. Il était connu pour ses peintures à l’huile de paysages aux couleurs vives, qu’il commença à réaliser à cette époque en Bretagne et qu’il perpétua tout au long de sa vie et de ses voyages.

À la fin de son service militaire, il s’installe à Lorient et devient professeur de peinture au Lycée. La ville ne proposant pas de cours du soir, il décide d’investir une ancienne école primaire et de donner des cours. C’est comme cela que l’école des Beaux-Arts de Lorient est née. Trois années après, il est nommé directeur de cette école, par André Malraux, ministre de la Culture à l’époque. Il la dirige jusqu’en 1988.

C’est un personnage investi dans l’art et sa transmission qui nous a quitté. Un artiste qui avait fait voyager ces paysages bretons à travers le monde (Angleterre, États-Unis, Sénégal, Belgique…) et qui à chaque fois s’attelait à transmettre ses connaissances et ses techniques.

Il était en train de préparer une nouvelle exposition dans la ville de Clohars-Carnoët, où il vivait depuis 29 ans.
Cette dernière devrait se maintenir afin de rendre hommage au peintre.

 

Crédit photo : Médiathèque De Quimperlé



 

- Publicité -
Article précédentAppel à candidatures: salon photo Scalp 2023, Le Minihic sur Rance (35)
Article suivantDécès du céramiste Gérard Tonneau