- Publicité -


 

Un documentaire dédié à Jeanne Malivel (22), fondatrice du mouvement Ar Seiz Breur


La plasticienne et réalisatrice
Laurence-Pauline Boileau, signe “Jeanne Malivel, un soleil se lève”, un documentaire consacré à l’artiste avant-gardiste bretonne.

Jeanne Malivel est née à Loudéac en 1895 et décédée à Rennes en 1926 à l’âge de 31 ans. L’artiste est une graveuse, créatrice de mobilier, d’arts textiles, peintre…
Formée à Paris à l’Académie Julian puis aux Beaux-arts, elle reste néanmoins attachée à sa Bretagne natale et crée un atelier d’artistes femmes qui devient un centre névralgique de la création bretonne à Paris.

Elle retourne s’installer dans les Côtes-d’Armor et en 1923 devient professeure aux Beaux-Arts de Rennes, en parallèle de ces nombreux projets artistiques.
La même année, le mouvement Ar Seiz Breur commence à se dessiner et lors l’exposition internationale des Arts décoratifs à Paris, se fait connaître du grand public. Il sera récompensé à maintes reprises à cette occasion.
Elle se détache du mouvement en 1925 car des tensions commencent à se faire ressentir.


Elle décède d’une typhoïde en 1926 et laisse derrière elle une œuvre foisonnante et inachevée, que sa famille décide de préserver.

C’est grâce à la rencontre entre Laurence-Pauline Boileau et la galeriste Magdeleine Le Bouffo que la vie de cette femme fut éclairée à nouveau.
Magdeleine Le Bouffo est une galeriste installée à Loudéac, qui souhaite transmettre la mémoire et le travail de Jeanne Malivel.
Laurence-Pauline Boileau nous propose un documentaire composé de témoignages, d’archives et d’œuvres, traités à travers sa passion pour cette artiste.

En parallèle, la bibliothèque des métiers d’art et arts graphiques de la ville de Paris consacre une exposition à Jeanne Malivel, jusqu’au 1er juillet, rassemblant plus de 250 œuvres de l’artiste pionnière de l’Art déco.

Pour visionner le documentaire en replay, rendez-vous sur le site tvr.bzh.

 



 

- Publicité -
Article précédentAppel à candidatures – Conception et réalisation d’une oeuvre artistique, Association Art et Architecture à l’Ouest
Article suivantÉdition : “L’atelier d’Yves Picquet” un ouvrage de l’artiste et de Pascal Aumasson (29)