- Publicité -


L’artiste nantais Philippe Cognée au centre de trois expositions à Paris et au Mans

 

Année importante pour Philippe Cognée, 66 ans, qui vit et travaille à Vertou, près de Nantes: il est exposé dans deux musées parisiens, le musée Bourdelle et l’Orangerie, ainsi qu’au Musée de Tessé au Mans. Une telle visibilité s’est accompagné d’articles importants et élogieux dans la presse nationale, avec notamment la parution d’un hors-série par Connaissance des Arts, mettant à la Une les trois expositions.

  • Paris – Musée Bourdelle, 15 mars-16 juillet.
  • Paris – musée de l’Orangerie.
    Pour ce lieu où sont exposées les Nymphéas de Monet, l’artiste a conçu un ensemble d’œuvres portant un regard aigu sur ce chef-d’oeuvre. 15 mars-4 septembre
  • Le Mans – musée de Tessé, 13 mai-5 novembre.Description du travail de l’artiste dans la présentation de l’exposition du musée de l’Orangerie:
    Depuis les années 1980, Philippe Cognée a fait le choix de la peinture figurative, contribuant à son renouveau. Progressivement, il a élaboré une technique qui conditionne l’apparition des images. Alors que son point de départ est généralement photographique, son médium est toujours la peinture à la cire, qu’il fait fondre avec un fer à repasser après avoir isolé la couche picturale. Les formes se mêlent, les contours s’estompent, créant des effets de flou ou de fusion. L’image, ainsi tenue à distance et déformée, intègre le hasard dans le résultat final.



- Publicité -
Article précédentNOUVEAU – Grand Ouest-Occitanie : Proposition d’échange d’atelier entre artistes
Article suivantAu Mans, une exposition des oeuvres acquises récemment par la ville