- Publicité -


Insolite: Le peintre héraldiste Hyacinthe de Keranrouë  (Morlaix, 29) installe une œuvre au sommet de la cathédrale de Paris

 

Hyacinthe de Keranrouë.
Crédit: Pinterest – Hyacinthe desJars de Keranrouë

Le Télégramme dans son édition de Morlaix du 5 mars consacre un article à Hyacinthe de Keranrouë, peintre héraldiste qui a l’honneur d’avoir une de ses œuvres installée pour toujours au plus haut lieu de Notre-Dame, dans le coq qui surplombe la flèche en plomb.

Hyacinthe de Keranrouë est l’un des quatre ou cinq peintres héraldistes en France. Il a déjà réalisé de nombreuses commandes prestigieuses dans le champ de l’héraldique, notamment pour des têtes couronnées, mais pour ce fervent catholique, cette commande est une consécration.

Le Télégramme explique que c’est l’Archevêque de Paris qui lui a demandé de réaliser “le procès-verbal attestant de la présence de reliques dans le coq qui surplombe Notre-Dame de Paris”. Le coq renferme des reliques de Sainte-Geneviève, Saint-Denys et de la couronne d’épines du Christ. Le peintre a réalisé les armoiries du chef du diocèse, comme le lui a demandé l’Archevêché mais a rajouté les figures des deux Saints et une représentation de la couronne. Tout cela sur un petit format (30 x 14 cm) qu’il partage avec la calligraphe, et le tout en deux exemplaires: un qui va rester ad vitam eternam dans le coq, l’autre qui sera exposé au trésor de la cathédrale.

  • Après avoir découvert le blason familial dans son enfance, Hyacinthe de Keranrouë fait des études supérieures d’arts appliqués, et ouvre son atelier de restauration de tableaux à Paris. Aujourd’hui installé en Bretagne, il continue de restaurer des tableaux tout en répondant aux commandes d’armoiries qui émanent du monde entier, notamment de figures royales parmi lesquelles on compte le Prince Albert II de Monaco, le Prince Leka d’Albanie ou le roi de Suède.

 

 



- Publicité -
Article précédentTrois galeries du Grand-Ouest présentent au salon Drawing Now Art Fair, Paris (21-24 mars)
Article suivantA La Vicomté sur Rance (22), Laetitia Lavieville installe un Carrelet à l’entrée du village