- Publicité -


A Saint Pol de Léon (29), la sirène de Bruno Sentier trouve une place définitive face à la mer

 

crédit: Bruno Sentier. Photo prise lors de sa création, été 2022

Le sculpteur Bruno Sentier, qui vit et travaille à Saint Pol de Léon, avait sculpté en 2022 une sirène dans un tronc de chêne.

J’avais réalisé cette pièce en public durant cet été très sec de 2022, sur la plage de Saint-Anne à Saint-Pol-de-Léon, nous explique l’artiste, ce qui était très intéressant car les gens me parlaient beaucoup et les échanges étaient très riches“.

L’œuvre est longtemps restée au bord de la plage de Saint-Anne, mais la commune avait choisi son emplacement définitif et l’a déplacée de quelques dizaines de mètres, dernièrement, pour qu’elle réside désormais sur un belvédère qui la met davantage en valeur.

L’artiste, qui a travaillé dans le secteur artistiques aux Antilles pendant plus de vingt ans explique le nom de cette sirène, Manman dlo: C’est le nom d’une divinité marine des îles de la Caraïbe francophone que l’on retrouve également sous d’autres noms dans les autres îles comme Mamiwata, Yemanja, ou encore effectivement la Sirène en Haïti”.



 

- Publicité -
Article précédentLa Région Pays de la Loire renouvelle son appel à projets pour l’accessibilité culturelle
Article suivantLe musée des Beaux-Arts de Brest fait peau neuve (29)