- Publicité -


L’architecte bretonne Odile Decq réalisera la 3e Folie de Montpellier

En juillet 2022, le nouveau maire de Montpellier Michaël Delafosse avait annoncé qu’il relançait le programme des Folies architecturales. “Après les Folies montpelliéraines du XVIIIe siècle, la Folie divine et l’Arbre Blanc des années 2010, Montpellier relance les Folies architecturales afin de réaffirmer ses caractéristiques de terre d’hospitalité pour l’architecture contemporaine“, précisait-il alors.

Le programme complet des quatre nouvelles Folies va être annoncé ce mardi 14 mars en fin d’après-midi depuis le salon du Mipim à Cannes. Mais d’ores et déjà, l’équipe municipale a lâché le nom de l’architecte retenue pour réaliser la troisième Folie du XXIe siècle: il s’agira de la Bretonne Odile Decq, qui va pouvoir réaliser la “Folie Vernière”, près du Corum.

Ce sera la troisième Folie, après l’Arbre Blanc (architecte japonais Sou Fujimoto) et la Folie Divine (architecte londonienne Farshid Moussavi).

L’îlot Vernière, situé près du Corum, est une programmation atypique dans cette première vague de folie. Sa surface est seulement de 236 m² et la hauteur de 18 mètres. Le bâtiment proposé par Odile Deck et Aeko comporte des formes arrondies épousant la courbure du terrain.

Treize nouveaux sites, répartis sur toute la ville, avec l’objectif de la rééquilibrer, ont été identifiés le long des lignes de tramway et de bustram pour accueillir les nouvelles Folies.

– Ses Folies s’ajoutent à un patrimoine architectural qui compte déjà des réalisations d’architectes-phares du XXe siècle: Ricardo Bofill, Paul Chemetov, Edouard Francois, Massimiliano Fuksas, Xavier Gonzales, Zaha Hadid, Jean Nouvel, Rudy Ricciotti, Carmen Santana, Philippe Starck, etc.

  • Odile Decq
© Piero Martinello

Originaire de Bretagne, Odile Decq a étudié à l’école supérieure d’architecture de Paris-La Villette, et crée en 1980 l’agence ODBC (Odile Decq, Benoît Cornette) à Paris en s’associant à Benoît Cornette.

En 1998, Benoît Cornette meurt dans un accident de voiture dans lequel Odile Decq est blessée.

La construction de la Banque populaire de l’Ouest et d’Armorique à Rennes (livrée en 1990), en collaboration avec Peter Rice pour la façade, est récompensée par une dizaine de prix nationaux et internationaux.

Elle réalise ensuite de nombreux projets internationaux: en 2001, elle est retenue pour l’extension du Musée d’art contemporain de Rome inauguré en 2010; en 2005, elle est choisie pour réaliser le nouveau Frac Bretagne à Rennes. Elle conçoit également le Fangshan Geopark Museum de Chine ou encore le restaurant de l’Opéra Garnier à Paris.

Frac Bretagne, Rennes

 



 

- Publicité -
Article précédentUn spectacle lumineux à Carnoët (22) à l’occasion de la Saint Patrick
Article suivantTangui Le Lonquer expertise vos œuvres du mouvement Ar Seiz Breur, en Bretagne