- Publicité -


 

Un musée numérique au pôle gériatrique de l’hôpital du Mans (72)

L’installation de la borne ARTURE en septembre 2023 au Centre Hospitalier du Mans (CHM) vise à stimuler, réunir et divertir les résidents. Cette tablette numérique offre un accès à une collection de près de 10 000 créations artistiques provenant du monde entier, couvrant ainsi 5 000 ans d’histoire artistique.

Le projet ARTURE a débuté en 2016. Aux quatre coins de la France, l’entreprise accompagne les établissements séniors dans la mise en place d’actions permettant de promouvoir la citoyenneté des résidents accueillis.
ARTURE propose une médiation culturelle numérique, offrant la possibilité de réaliser des activités positives permettant de redonner le sourire à nos aînés.

Cette innovation permet aux résidents et aux patients de découvrir aisément divers contenus culturels, allant de la peinture à la sculpture, en passant par des vêtements et d’autres objets historiques, tout en favorisant la stimulation de leur mémoire.
Pour le personnel encadrant, la mobilité de la borne Arture offre une flexibilité d’utilisation, que ce soit dans une salle commune, en groupe ou directement dans les chambres des résidents. Cette approche vise à combattre l’isolement en apportant la culture directement aux résidents.
Des quizz sont également proposés, afin de stimuler l’activité des seniors et leur proposer de conserver une activité intellectuelle.

La borne Arture coûte 3 500 euros à l’achat. Avec le soutien financier du fonds de dotation du CH Le Mans, cette initiative envisage une possible extension vers d’autres services hospitaliers, selon les déclarations de Guillaume Laurent, directeur du CHM, lors d’une interview avec Actu Le Mans.
L’objectif central demeure l’expansion de l’utilisation de cet outil à travers différents départements de l’établissement hospitalier, visant ainsi à offrir ses avantages à un plus large public.

 



 

- Publicité -
Article précédentAppel à candidature: résidence d’artistes 2024-25: centre d’art contemporain de Pontmain
Article suivantUn mécène parisien fait une donation exceptionnelle à la ville de Montval-sur-Loir (72)